Accueil | Connexion | Webmail
 
Actualités
 
Rapport général de l'atelier régional AICESIS OIT CES du Bénin
Rapport général de l'atelier régional AICESIS OIT CES du Bénin - 22/08/2017

 Du 28 au 30 juin 2017, s’est tenu à Azalaï Hôtel de la Plage à Cotonou, l’atelier régional de renforcement des capacités des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires de l’Afrique de l’Ouest sur la protection sociale et le dialogue social. Il a été organisé conjointement par le Conseil Economique et Social du Bénin, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et l’Association Internationale des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires (AICESIS). Les travaux se sont déroulés sous la présidence du Président du Conseil Economique et Social du Bénin, Monsieur Tabé GBIAN et a connu la participation de tous les Conseillers pour les affaires économiques et sociales du Bénin.

Outre le Bénin, étaient présentes à cette rencontre sous-régionale, les délégations des Conseils Economiques et Sociaux ci-après :
- Une délégation du Conseil Economique et Social du Burkina- Faso conduite par son Président, Monsieur Moïse NAPON ;
- Une délégation du Conseil Economique et Social de la Guinée, conduite par sa Présidente Madame Rabiatou SERAH DIALLO ;
- Une délégation du Conseil Economique, Social et Environnemental du Sénégal, conduite par Monsieur Abdou Salam GUEYE, Vice Président ;
- Une délégation du Conseil Economique, Social et Culturel du Niger conduite par Monsieur Idrissa DJIBRILLA ;
- Une délégation du Conseil Economique, Social et Culturel du Mali conduite par Monsieur Issa SIDIBE ;
- Une délégation du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de la Côte d’Ivoire conduite par Monsieur François KOUABLAN.
L’Organisation Internationale du Travail (OIT) a été représentée par le Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan, Monsieur Dramane HAÏDARA, accompagné de deux experts internationaux du Bureau International du Travail (BIT), Monsieur Jules ONI et Monsieur Théopiste BUTARE.
L’Association Internationale des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires (AICESIS) a été représentée par son Secrétaire Général, Monsieur Patrick VENTURINI.
Ont également pris part à la rencontre les représentants des employeurs, des travailleurs, des Organisations de la Société Civile et des Ministères et structures œuvrant dans le domaine de la protection sociale et du dialogue social au Bénin.
 
I-                 CEREMONIE D’OUVERTURE
La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Joseph DJOGBENOU,  Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation, Représentant le Chef de l’Etat.
Elle a été marquée par trois allocutions : le mot du Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan, Monsieur Dramane HAÏDARA, l’allocution de bienvenue du Président du CES du Bénin, Monsieur Tabé GBIAN, et le Discours d’ouverture du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation.
Dans son intervention, le Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan a  remercié le Gouvernement du Bénin, le Président du Conseil Economique et Social du Bénin ainsi que les responsables de l’AICESIS pour l’effort déployé en vue de concrétiser l’initiative d’organiser cette importante rencontre de Cotonou. Il a ensuite évoqué le processus ayant conduit à l’organisation de l’atelier régional en insistant sur ce que l’OIT attend de la rencontre. En faisant le lien entre les objectifs de l’atelier et l’agenda 2030 des Nations Unies, il a transmis le souhait du BIT de voir les membres des CES-IS développer une synergie cohérente pour la promotion effective des socles de protection sociale qui tiennent compte de l’environnement interne et externe des pays, permettant de faire reculer la misère. Il a enfin partagé avec les participants l’engagement du BIT à accompagner leurs pays dans le renforcement des mécanismes de protection sociale par un dialogue social fécond.
Le Président du Conseil Economique et Social du Bénin a souhaité la bienvenue à toutes les délégations arrivées à Cotonou dans le cadre de l’atelier régional. Après avoir remercié le Chef de l’Etat du Bénin pour  les moyens mis à disposition et l’autorisation qu’il a accordée au Conseil Economique et Social en vue de l’organisation de l’événement, il a salué l’appui de l’Organisation Internationale du Travail et de l’Association Internationale des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires (AICESIS) pour l’opérationnalisation de la noble initiative. Il a ensuite rappelé le contexte de la tenue de la rencontre en mettant l’accent sur ses enjeux, tout en exhortant les participants à l’assiduité au cours du déroulement des travaux. Il a enfin souhaité aux délégations étrangères un agréable séjour sur la terre béninoise.
Dans son discours d’ouverture, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation a loué la pertinence de la thématique abordée par l’atelier régional de Cotonou. Pour lui, la protection sociale est un défi majeur du monde actuel et la prochaine guerre mondiale, si elle devrait intervenir ne viendrait pas de l’affrontement des armées ou de la déficience technologique, mais elle viendrait de l’absence de protection des êtres humains. Il a salué la démarche appliquée à cet atelier en appelant les uns et les autres, notamment les CES-IS, à agir contre les exclusions sociales. Dans son allocution, il n’a pas manqué de souligner les nombreuses actions entreprises par le Gouvernement du Bénin dans les domaines de la protection sociale et du dialogue social. Il a enfin fait savoir que le Gouvernement du Bénin attend de la rencontre des propositions concrètes, en formulant le vœu qu’à l’issue de l’atelier, des bases nouvelles soient conçues pour l’extension effective du socle de protection sociale et le renforcement du dialogue social dans les pays.
 
II-             DEROULEMENT DES TRAVAUX DE L’ATELIER
 
Journée du mercredi 28 juin 2017
Après l’ouverture solennelle, les travaux ont démarré sous la présidence du Président du Conseil Economique et Social du Bénin, Monsieur Tabé GBIAN. Il était entouré du Président du Conseil Economique et Social du Burkina-Faso, Monsieur Moïse NAPON, de la Présidente du Conseil Economique et Social de la Guinée, Madame Rabiatou SERAH DIALLO, du Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan, Monsieur Dramane HAIDARA et de Monsieur Abdou Salam GUEYE, Vice Président au CESE du Sénégal.
Le programme de déroulement a débuté par une intervention de cadrage faite par Monsieur Charlemagne TOMAVO, Secrétaire Général du Conseil Economique et Social du Bénin. Il a rappelé aux participants le processus ayant conduit à la tenue de l’atelier de Cotonou, les objectifs poursuivis, la méthodologie à suivre et les résultats attendus. Il a présenté les différentes phases du déroulement des travaux et a fait savoir que le programme initial n’était qu’indicatif et pourrait subir des réaménagements  au cours du déroulement des travaux.
L’intervention de cadrage a été suivie du déroulement proprement dit des différentes sessions.
 
Première session : communications présentées par les experts de l’OIT suivies de débats
A- Communications présentées par les experts de l’OIT
Au titre des communications, les participants ont suivi les interventions de Monsieur Jules ONI et de Monsieur Théopiste BUTARE, experts de l’OIT en charge respectivement des questions liées au dialogue social et à la protection sociale.
Dans sa communication portant sur le thème « le dialogue social et la protection sociale : un lien solide », Monsieur Jules ONI a fait des remarques introductives sur le lien entre la protection sociale et le dialogue social avant de mettre en exergue le rôle de l’OIT en matière de dialogue social. Il a exposé le contenu des principaux instruments en vigueur sur le dialogue social et la protection sociale, les principales formes et les pratiques nationales en matière de dialogue social. Il a conclu par les défis majeurs auxquels doivent faire face les différents acteurs du dialogue social dans les différents pays avant de proposer quelques questions pouvant être soumises à débats.
Monsieur Théopiste BUTARE, dans sa communication intitulée « Quel cadre institutionnel pour la mise en place et le fonctionnement d’un socle de protection sociale effectif au niveau national ? Quel rôle pour le CES à cet égard ? », s’est appesanti sur la mise en œuvre et le fonctionnement des socles de protection sociale. L’expert a abordé les aspects liés à l’état de la protection sociale dans le monde, aux besoins des populations en matière de protection sociale, aux politiques nationales de protection sociale, au contenu et aux principes directeurs des instruments internationaux sur la protection sociale. Il n’a pas occulté les questions liées au financement et au cadre juridique et institutionnel de l’extension des socles de protection sociale.
A- Débats sur les présentations
 
Les brillantes présentations ci-dessus évoquées ont été suivies de riches débats. Ces débats ont permis aux participants d’échanger sur différents aspects desdites présentations. Entre autres, les préoccupations ci-après ont été abordées :
üEtat du fonctionnement du tripartisme en matière du dialogue social dans les pays et les mécanismes pour le rendre plus efficace et pour l’étendre à d’autres acteurs, autre que ceux traditionnels ;
üEtat du partenariat entre l’OIT, l’AICESIS et les CES-IS et les perspectives de sa consolidation ;
üObstacles liés à la participation des partenaires sociaux aux différentes réformes sociales et possibilités d’amélioration de cette participation ;
üMécanismes à mettre en place pour une application effective des conventions internationales sur le dialogue social et la protection sociale dans les pays ;
üDéficit d’information dans les pays en matière de connaissances liées aux socles de protection sociale et stratégies pour y remédier;
üDiverses actions menées et efforts déployés dans les pays en vue de la mise en place de cadre approprié de dialogue social ;
üQuestions du financement des politiques de protection sociale et stratégies de mobilisation de ressources ;
üPluralité du cadre institutionnel du dialogue social dans les pays  et son efficacité ;
üAbsence de formation des acteurs gouvernementaux en matière de dialogue social et de protection sociale et initiatives à prendre pour y remédier ;
üDéfis d’extension de la protection sociale au secteur informel ;
üRéflexions et initiatives en cours au sein du BIT sur l’avenir du travail et son élargissement aux CES-IS ;
üAccompagnement des CES-IS dans les réflexions et initiatives sur l’avenir du travail ;
üLien entre protection sociale et croissance économique ;
üBonnes pratiques en matière du dialogue social et de protection sociale et défis de leur vulgarisation ;
üInterventions de tiers en matière de dialogue social ;
üExploitation à faire des conclusions de l’atelier.
Des réponses ont été apportées à ces préoccupations. Le Président de séance a félicité tous les participants pour leur assiduité avant de procéder à la clôture de la première journée de  travail.
 
Journée du jeudi 29 juin 2017
 Deuxième session : poursuite des communications
A-   Communication sur le thème intitulé : « Protection sociale vue sous l’angle communautaire : cas de l’UEMOA ». Par Docteur Birane THIAM, Secrétaire permanant du Conseil du Travail et du Dialogue Social (CTDS) de l’UEMOA.
Dans sa présentation le Docteur THIAM a donné un bref aperçu du contexte de la protection sociale dans l’espace UEMOA et a évoqué quelques initiatives majeures prises au plan international en faveur de la protection sociale. Il a ensuite souligné les actions entreprises  par l’UEMOA notamment en matière de mise en place d’une règlementation uniforme, transparente et efficace dans l’espace communautaire et de codification des modalités de création, d’organisation et de fonctionnement des organismes relevant de la mutualité sociale et de gestion rationnelle des risques sociaux. Il a enfin mis un accent particulier sur les initiatives politico-juridiques phares et celles structurelles prises par l’Union et ayant trait à la protection sociale ainsi qu’aux organes créés et rendus fonctionnels dans ce cadre au sein de l’espace UEMOA.
B-   Présentations sur les ateliers nationaux relatifs au Socle de Protection Sociale  (SPS) efficace et durable
Deux présentations ont été faites sur deux ateliers nationaux relatifs au Socle de Protection Sociale  (SPS) efficace et durable. Lesdits ateliers ont été organisés en Guinée et au Mali respectivement du 23 au 25 mai et du 20 au 22 juin 2016. Ces interventions faites par Madame Rabiatou SERAH DIALLO, Présidente du CES de la Guinée et par Monsieur Issa SIDIBE, membre du CESC du Mali ont permis aux participants de prendre connaissance notamment :
-         des participants auxdits ateliers ;
-         du mode de déroulement des différentes sessions ;
-         des résultats des ateliers en termes de feuille de route établie et de recommandations formulées ;
-         du suivi des recommandations.
 
Dans un tableau de réalisation des recommandations et de la feuille de route de leur atelier national respectif, le CES de la Guinée et le CESC du Mali ont exposé le niveau de mise en œuvre des actions prévues en ce qui concerne chacun des points des recommandations. Ceci est basé sur un chronogramme bien déterminé.
 
C-   Présentations de cas pratiques spécifiques des pays présents
 
A la suite des présentations sur les ateliers nationaux,  les travaux de la deuxième session ont été consacrés à des exposés de cas pratiques dans les pays participants en matière de dialogue social et de protection sociale. Ces présentations ont été faites par le Bénin, le Sénégal, le Burkina-Faso, le Niger et la Côte d’Ivoire.  L’exercice a permis de prendre connaissance des acquis et pratiques des ces pays en matière de protection sociale et de dialogue social. Les présentations ont été aussi une occasion de partage d’expériences et de bonnes pratiques entre CES-IS présents.
 
 
Troisième session : travaux de groupes et restitution des résultats des travaux
 
A-   Travaux de groupe
 Après les présentations, trois groupes de travail ont été constitués :
·        Le groupe n°1 s’est penché surlesocle de protection sociale et a réfléchi sur les questions ci-après :
1-                 Quels sont les atouts de vos pays en matière de socle de protection sociale ?
2-                 Quelles sont les faiblesses relatives à la promotion du socle de protection sociale dans vos pays ?
3-                 Quelles sont vos propositions concrètes pour un socle de protection sociale inclusive et durable ?
 
·        Le groupe n°2 a réfléchi sur le dialogue social en abordant les aspects suivants :
1-     Comment le dialogue social fonctionne-t-il dans votre pays ?
2-     Le dialogue social joue-t-il un rôle dans l’élaboration des politiques et la gouvernance des systèmes de sécurité sociale (ex. : pensions, chômage, invalidité…) ?
3-     Quels sont les principaux défis auxquels doivent faire face le dialogue social et la participation des partenaires sociaux dans l’élaboration des politiques et des réformes relatives à la sécurité sociale ? Selon vous, que faudrait-il faire pour relever ces défis ?
 
·        Le groupe n°3 a travaillé spécifiquement sur lesarguments pour investir dans la mise en place d’un socle national de protection sociale
A leur niveau les préoccupations ci-après ont fait l’objet de discussion :
    1-            Vous êtes Conseiller du Ministre en charge des questions relatives aux politiques sociales : donnez quelques bonnes raisons appuyant votre proposition d’investir dans le socle national de protection sociale.
    2-            Vous êtes Conseiller du Ministre des Finances : Donnez quelques bonnes raisons expliquant pourquoi vous considérez que le pays n’est pas en mesure de dégager des ressources pour la mise en œuvre d’un socle national de protection sociale.
    3-            Vous êtes Conseiller du Chef du Gouvernement : fournissez une information additionnelle pertinente qui, synthétisant les arguments des Conseillers des deux Ministres évoqués plus haut, permettra de prendre une décision rationnelle relative à la mise en œuvre d’un socle national de protection sociale.
 
 
B-   Restitution des travaux de groupe
Les Rapporteurs des groupes ont fait tour à tour une restitution des travaux effectués au sein de chacun de leur groupe. Les résultats de leurs travaux ont donné lieu à des recommandations spécifiquement adressées à chaque acteur impliqué dans les questions de protection sociale et du dialogue social à savoir : l’exécutif, le législatif, les employeurs, les syndicats et les Conseils Economiques et Sociaux.
 
Journée du vendredi 30 juin 2017
 
La journée du vendredi 30 juin 2017 a été consacrée à la quatrième session de l’atelier. Au cours de cette session, les participants ont harmonisé leurs points de vue sur les recommandations et ont élaboré la Déclaration de Cotonou sur les socles de protection sociale et le dialogue social. Le texte de ladite Déclaration et l’intégralité des recommandations issues de l’atelier figurent en annexe au présent rapport général.
 
III-         CEREMONIE DE CLOTURE
La clôture de l’atelier régional de renforcement des capacités des CES-IS de l’Afrique de l’Ouest sur la protection sociale et le dialogue social a été marquée par deux interventions essentielles: celle du Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan et celle du Président du CES du Bénin.
Le Directeur du Bureau pays de l’OIT à Abidjan a remercié le Gouvernement et le Président du Conseil Economique et Social du Bénin pour les moyens mis en œuvre et qui ont permis de réussir l’organisation de l’atelier de Cotonou. Il a émis le vœu que les recommandations issues de l’atelier de Cotonou soient diffusées auprès d’autres CES-IS et servir de guide pour les actions à mener dans les années ultérieures. Il n’a pas manqué de confirmer que le BIT continuera le partenariat avec l’AICESIS et les CES-IS afin d’appuyer davantage les Institutions dans leur plaidoyer en faveur des socles de protection sociale et dans leurs efforts de consolidation du dialogue social. Il a pour finir souhaité que ce partenariat s’intéresse à d’autres domaines notamment l’emploi des jeunes tout en affirmant l’engagement de son Organisation à accompagner plus que par le passé les initiatives des CES-IS en l’occurence sur l’avenir du travail.
Dans son intervention, le Président du CES du Bénin Monsieur Tabé GBIAN a remercié, au nom de ses collègues Conseillers aux affaires économiques et sociales, et en son nom propre, tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation effective de l’atelier de Cotonou, ainsi que tous les invités et participants venus de l’extérieur. Il a fait constater que les objectifs fixés à la rencontre de Cotonou ont été globalement atteints et a félicité les Présidents de CES-IS présents et les membres de leurs délégations pour la densité du travail abattu.  Il n’a pas manqué d’adresser ses remerciements aux participants nationaux qui ont fait preuve de beaucoup d’assiduité tout au long des travaux et ont apporté une contribution louable au déroulement des travaux, avant de souhaiter à ses hôtes un bon retour dans leurs pays respectifs.
 
                                                       Fait à Cotonou, le 30 juin 2017
                                                          Le Rapporteur Général
                                                          Charlemagne TOMAVO
 Secrétaire Général du Conseil Economique
                  et Social du Bénin

Partagez
Les 5 dernières actualités publiées
DISCOURS DU PRÉSIDENT DU CES DU BÉNIN A LA CLÔTURE DE L'ATELIER RÉGIONAL - 23/08/2017
DISCOURS DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT DU CES DU BÉNIN A L'OUVERTURE DE L'ATELIER RÉGIONAL - 23/08/2017
Allocution de Me DJOGBENOU à l'ouverture de l'atelier régional de Cotonou - 23/08/2017
Rapport général de l'atelier régional AICESIS OIT CES du Bénin - 22/08/2017
DECLARATION DE COTONOU SUR LA PROMOTION DES SOCLES DE PROTECTION SOCIALE ET LE DIALOGUE SOCIAL - 22/08/2017
Nouveautés
 
Agenda & Sessions
 
Galerie photos
 
Galerie vidéos
 
Partagez
 
Le CES
Présentation
Les Conseillers
Cabinet du Président
Sécrétariat Général
CARP
Composition & attributions
Les travaux de la CARP
 
 
International
UCESA
AICESIS
UCESIF
 
 
Nous Suivre 
 
Bulletin CES
 
Les Organes
Bureau
Commissions
Conférence des présidents
CCI
Composition & attributions
Les travaux de la Cellule
 
Actualités
Agenda & Sessions
Communiqués
Ressources